Archives mensuelles : avril 2013

Au lendemain des Journées Européennes des Métiers d’Art

Avec plus de 4100 ateliers ouverts, 400 manifestations mises en place, 140 centres de formations participants et 40 circuits organisés, les Journées Européennes des Métiers d’Art 2013 ont connu, ce week-end, un beau succès, partout en France et en Europe. Le prochain rendez-vous est dores-et-déjà fixé aux 4, 5 et 6 avril 2014, pour une nouvelle édition !

Les 5, 6 et 7 avril l’Institut National des Métiers d’Art, organisateur et coordinateur de la manifestation, invitait le public, à l’occasion des JEMA, à découvrir les métiers d’art vus de l’intérieur des ateliers  et à appréhender les savoir-faire d’exception au contact de ceux qui oeuvrent à la sauvegarde de notre patrimoine aussi bien qu’à sa réinvention.

Pendant tout le week-end et dans toute la France, le public, fortement mobilisé, s’est déplacé en nombre pour rencontrer les métiers d’art. Entre beaucoup d’autres, on pourra citer l’atelier de céramique « Le Filon d’Argile » à Krautergersheim (Bas-Rhin, Alsace) qui a accueilli près de 300 visiteurs et l’exposition dans le centre culturel de Plestin-Les-Grèves (Côtes d’Armor, Bretagne) pour laquelle 2 000 visiteurs se sont déplacés. En Auvergne ce sont 12 000 personnes qui ont participé aux 7 manifestations collectives organisées.

En région Centre 300 visiteurs se sont enthousiasmés pour l’exposition « De la matière à l’objet » à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loire) et plus de 2 000 visiteurs se sont pressés en Champagne-Ardenne, au Salon des Métiers d’art à Joinville (Haute-Marne). En Ile-de-France, l’exposition « Les Métiers d’Art se mettent en scène » au Palais de Tokyo (cf. photos de l’inauguration ci-contre) ont accueilli plus de 8 000 visiteurs. En Seine-et-Marne, le Château de Blandy-les-Tours a dépassé les 4 000 visiteurs pendant le week-end.


 

En Languedoc-Roussillon, la manifestation au Pouget (Hérault) a accueilli 800 visiteurs. Plus de 800 personnes se sont également déplacées en Midi-Pyrénées pour découvrir l’art de la reliure à la manifestation de Millau (Aveyron) et « Artigance se met en scène », à Lille (Nord), a enthousiasmé 200 visiteurs. En Poitou-Charentes, l’Abbaye de Saint-Amant de Boixe (Charente) a ouvert ses portes à 730 personnes. Plus de 10 000 curieux se sont aussi déplacés, en Pays de la Loire, au « Mans’Art » du Mans (Sarthe). En région PACA, « Artisans 13 » à Marseille a accueilli pas moins de 10 000 visiteurs.

La manifestation a également été suivie en Europe, comme à Genève, à Londres et à Milan, où les évènement organisés en partenariat avec la Manufacture Horlogère Vacheron Constantin ont mobilisé un public nombreux. L’exposition « L’envers du décors » au musée d’Art et d’Histoire de Genève a accueilli près de 3000 visiteurs, l’exposition « Crafted : makers of the Exceptional » présentée à la célèbre Somerset House de Londres a reçu plus de 2000 visiteurs, et les manifestations milanaises ont enthousiasmé près de 3400 personnes.

Forts de ce nouveau succès, l’Institut National des Métiers d’Art, le ministère de la Culture et de la Communication ainsi que le ministère de l’Artisanat, du Commerce et de Tourisme prévoient une nouvelle édition de ces Journées consacrées à la découverte des artisans et de leur savoir-faire d’excellence, en avril 2014.

 

Inauguration des « métiers d’art se mettent en scène » au Palais de Tokyo

Hier soir avait lieu l’inauguration de l’exposition « Les métiers d’arts se mettent en scène au Palais de Tokyo », organisée par l’INMA, dans le cadre de la 7eme édition des Journées Européennes des Métiers d’Art. Découvrez ici quelques images de l’évènement, véritable coup d’envoi de ces trois Journées attendues dans toute la France et en Europe !

La Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Sylvia Pinel, a pris la parole à cette occasion ©DR

La Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Sylvia Pinel, a pris la parole à cette occasion ©DR

Inauguration de l'exposition au Palais de Tokyo dans le cadre des JEMA 2013, le 4 avril ©DR

Inauguration de l’exposition au Palais de Tokyo dans le cadre des JEMA 2013, le 4 avril ©DR

Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication, était également présente pour parler des métiers d’art ©DR

Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication, était également présente pour parler des métiers d’art ©DR

"Les métiers d'art se mettent en scène au Palais de Tokyo" exposera le travail des professionnels des métiers d'art, pendant ces 3 jours ©DR

« Les métiers d’art se mettent en scène au Palais de Tokyo » exposera le travail de professionnels des métiers d’art, pendant les JEMA ©DR

Les métiers d’art se mettent en scène au Palais de Tokyo

A l’occasion de l’édition 2013 des JEMA, l’Institut National des Métiers d’Art présentera le travail de professionnels des métiers d’art au sein d’un endroit dévolu à la création contemporaine à Paris, le Palais de Tokyo. L’inauguration de cette exposition, qui marque la volonté d’un nouveau regard sur les métiers d’art, aura lieu ce soir, à la veille du lancement de la manifestation.

L'exposition au Palais de Tokyo, dans le cadre des JEMA 2013, sera inaugurée vendredi 4 avril ©DR

L’exposition au Palais de Tokyo, dans le cadre des JEMA 2013, sera inaugurée le vendredi 4 avril ©DR

Le Palais de Tokyo est un lieu unique. Edifié pour l’Exposition internationale de 1937, il est aujourd’hui l’un des plus grands sites européens dédiés à la création contemporaine sous toutes ses formes.

Plus qu’une exposition, « Les Métiers d’art se mettent en scène » est une invitation à participer à une expérience émotionnelle inédite. Guidée par une mise en lumière contemporaine et poétique, le public entrera de plain-pied dans les univers d’une dizaines d’ateliers : typographe, relieur, forgeron, céramiste, orfèvre, graveur… et par les sons et images, fixes ou mouvantes, ressentira la magie du lien qui unit les artisans d’art à la matière. Cette matière qui rythme le temps de l’artisan, ce temps de création si particulier, qui fait justement fi du temps qui passe.

Au coeur de l’exposition, un lieu dédié aux rencontres, aux débats et aux échanges : le Banquet.

Pensé comme un espace convivial d’échanges, le Banquet offre aux artisans invités la possibilité d’une « carte blanche » avec le public. Sous forme de workshops, table-rondes ou ateliers, la programmation est libre et guidée par les désirs de ceux qui ont souhaité y participer.

Les Métiers d'Art se mettent en scène au palais de Tokyo les 5, 6 et 7 avril pour l'édition 2013 des JEMA ©DR

Les Métiers d’Art se mettent en scène au palais de Tokyo les 5, 6 et 7 avril pour l’édition 2013 des JEMA ©DR

De nombreux artisans exposeront ainsi leur savoir-faire pendant ces Journées et seront disponibles pour rencontrer les visiteurs : Anne-Lise Courchay (parchemin designer), Roland Daraspe (orfèvre contemporain, Maître d’art), François Da Ros (typographe au plomb mobile, Maître d’art), Pierre Gaucher (ferronnier, sculpteur, Maître d’art), Jean-Louis Hurlin (forgeron métal de Damas, Maître d’art), Jeremy Maxwell Wintrebert (artiste verrier), Jean-Bernard Michel (Vacheron Constantin, artisan graveur), Didier Mutel (graveur imprimeur en taille douce), Alice Riehl (céramiste), Julian Schwars (sculpteur, tailleur sur bois) et Pietro Seminelli (architecte du pli, Maître d’art).

Le Slow made, mouvement de valorisation des métiers de la création, proposera également trois grandes rencontres : « Le temps de la formation » vendredi 5 avril à 17h, « Le temps de l’économie » samedi 6 avril à 17h et « Le temps de la consommation » dimanche 7 avril à 17h, animées par de nombreux intervenants.

Réalisée par l’INMA avec la volonté d’amener le public à changer sa vision de l’artisan d’art, cette exposition a été mise en place avec le soutien de la Manufacture Horlogère Vacheron Constantin et l’organisation professionnelle des métiers d’art Ateliers d’Art de France.

Pour en savoir plus : ici

A la découverte des arts de la marionnette pour les JEMA

Situé au 38 rue Basfroi, dans le XIe arrondissement de Paris, le Théâtre de la Marionnette propose, tout au long de l’année, de nombreux spectacles dans le cadre de sa programmation culturelle. A l’occasion des « JEMA se mettent en scène » la factrice de marionnettes Einat Landais, viendra présenter son savoir-faire sur place, le samedi 6 avril.

"Ahmed Philosphe" une pièce interprétée par le Groupe TIM et des marionnettes imaginées par Einat Landais ©Einat Landais

« Ahmed Philosphe » une pièce interprétée par le Groupe TIM et des marionnettes imaginées par Einat Landais ©Einat Landais

Que propose le Théâtre de la Marionnette tout au long de l’année ?
Ouvert à tous, aussi bien aux étudiants qu’aux metteurs en scène qui cherchent à introduire la marionnette dans leurs spectacles, le centre de documentation, abrité par le Théâtre, met à disposition de nombreuses archives sur ce sujet. Des ouvrages traitant des marionnettes, des revues spécialisées et un fond vidéo composé de documentaires et de captations de spectacles, permettent d’appréhender l’univers créatif et imaginaire de cet art particulier.

La spécificité du Théâtre de la Marionnette de Paris réside dans le fait qu’il ne possède pas sa propre salle de représentation et se fait héberger par d’autres sites. Sans scène, le Théâtre met ainsi en place une programmation itinérante et présente des spectacles dans des théâtres partenaires ou des lieux insolites. Tous les ans nous organisons également, en alternance, les SOI (Scènes Ouvertes à l’Insolite) pour les années paires, et la BIAM (Biennale Internationale des arts de la marionnette) les autres années. Le festival des Scènes Ouvertes, qui fêtera sa 10ème édition en 2014, défend un concept différent et valorise l’idée d’un spectacle de jeunes artistes en création. La Biennale – dont la 7ème édition se déroulera du 14 mai au 3 juin prochains -, regroupe une vingtaine de compagnies de France et d’Europe, afin de donner à voir une vitrine de la marionnette contemporaine.

Photo de classe "Ahmed Philosophe"- Groupe TIM ©Einat Landais

Photo de classe « Ahmed Philosophe »- Groupe TIM ©Einat Landais

Quels sont vos projets pour les JEMA ?
Dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art nous accueillerons Einat Landais, factrice de marionnettes et metteur en scène, qui viendra témoigner, le samedi 6 avril de 14h à 17h, de son travail sur les nombreux spectacles mis en place avec différentes compagnies des arts de la scène. Ce sera l’occasion de découvrir certaines créations imaginées par la plasticienne pour la pièce « Romance dans les graves », d’après la nouvelle d’Anton Tchékhov et interprétée par la compagnie du « Théâtre sans toit ». Une marionnette de la pièce d’Alain Badiou, « Amhed philosophe » jouée par le « Group Tim » sera également à découvrir pour cette occasion. Cette pièce, déjà au programme du Théâtre et jouée à plusieurs reprises dans les collèges et lycées, fera sa dernière représentation le samedi 20 avril, au centre d’animation Arras (Paris Ve).

Différentes marionnettes, créées pour un spectacle plus personnel de l’artiste, tel que « Adélaïde » (de Fatna Djahra et Einat Landais) ou « Appartement à louer » (d’après Léa Goldberg), seront également présentées au public pour cet évènement.

Notre objectif, pour ces Journées, est de montrer comment l’art de la marionnette constitue un point de rencontre entre différentes disciplines artistiques tel que le théâtre ou la création plastique. Il s’agit aussi d’instaurer un dialogue privilégié entre l’artiste et le public, venu découvrir son travail et la passion de son métier. Deux personnes du Théâtre de la Marionnette à Paris seront également présentes pour répondre aux différentes questions des visiteurs sur le rôle du théâtre et ses créations.

A la rentrée prochaine, le Théâtre de la Marionnette déménagera au Théâtre Mouffetard pour devenir « Le Mouffetard, théâtre des Arts de la marionnette » pour une programmation qui devrait débuter en novembre

A la rentrée prochaine, le Théâtre de la Marionnette déménagera au Théâtre Mouffetard pour devenir « Le Mouffetard, théâtre des Arts de la marionnette » pour une programmation qui devrait débuter en novembre

Pour en savoir plus : ici

Un Circuit entre les Ateliers de Paris, le Viaduc des Arts et le passage Brulon pour les JEMA

Les 5, 6 et 7 avril un parcours animé entre trois lieux emblématiques du XIIème arrondissement de Paris : les Ateliers de Paris, le Viaduc des Arts et le Passage Brulon, permettra de créer une véritable dynamique autour des métiers d’art. Le circuit proposera, pour les petits comme pour les grands, de nombreuses activités et animations tout au long du week-end.

Circuit organisé pour les Journées Européennes des Métiers d'Art 2013 ©DR

Circuit organisé pour les Journées Européennes des Métiers d’Art 2013 ©DR

A l’occasion des Journées Européennes des Métiers d’Art, les Ateliers de Paris, le Viaduc des Arts et le passage Brulon s’unissent pour mettre en scène les métiers d’art et de la création. Ils proposent un circuit animé et balisé reliant ces trois lieux du XIIème arrondissement de Paris : le public partira à la découverte des artisans qui leur feront partager leur passion et leur savoir-faire.

Les Ateliers de Paris sont le lieu dédié au développement des entreprises de création dans les secteurs des métiers d’art, de la mode et du design. Exposition, accompagnement économique, incubateur, ils proposent un dispositif complet pour soutenir les porteurs de projets. Lors des JEMA 2013 découvrez l’exposition « Eloge de la souplesse », dédiée au travail du métal ainsi que les résidents qui ouvriront exceptionnellement leurs portes.

Le Viaduc des Arts, lieu unique pour les métiers d’art, rassemble sous ses voutes de nombreux corps de métiers, allant de la restauration à la création. Cet espace totalement dédié à la valorisation des Métiers d’Art se mobilise pour faire découvrir ses talents et savoir-faire exceptionnels.

Au 8 Passage Brulon, tout proche du faubourg Saint-Antoine, haut lieu des métiers d’art et de l’artisanat traditionnel, un hôtel industriel abrite artisans et entreprises de haute-technologie. Les ateliers des ébénistes, des designers et des gainiers seront ouverts au public.

Le parcours de visite proposé par ces trois sites permettra aussi bien de découvrir les ateliers qui ouvriront leurs portes, que des expositions et démonstrations de savoir faire de professionnels que tels que des tailleurs de pierre, des souffleurs de verre, des créateurs, des designers ou des sculpteurs. Tout au long de l’avenue Daumesnil, des structures éphémères seront également mises en place et accueilleront différents professionnels des métiers d’art pour des démonstrations spectaculaires.

De nombreuses animations (fanfares, danseurs, concerts, …) seront également mises en place pour ces Journées.

Pour en savoir plus : ici